Les autorités prêtes à agir face à l’emballement du crédit

4 021 093

Pour éviter un coup d’arrêt brutal du crédit en cas de retournement conjoncturel, le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) pourrait décider ce lundi de demander aux banques de constituer des réserves supplémentaires.

L’emballement du crédit inquiète les autorités. L’an dernier, les crédits accordés en France par les banques aux ménages et aux entreprises ont augmenté en moyenne de 6 %, alors que l’économie, elle, a crû de 1,5 %. Cette dynamique s’explique par les taux historiquement bas de la Banque centrale européenne (BCE), qui permettent d’emprunter à 1,5 %. Mais elle représente aussi une menace. «  En effet, quand le crédit augmente très..

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.