Pourparlers sur le désaccord dans le Golfe effondrés à cause des positions de Tamim

4 021 578

Pendant que le régime Qatari cherche à sortir de la crise du boycott Arabe, à travers les pourparlers qui ont commencé en octobre dernier et le peuple Qatari a vu l’espoir de l’amélioration des relations et mettre fin au désaccord qui a commencé en 2017, dont le régime Qatari essayait de profiter et de le mettre à leur avantage, mais ses positions ont toujours échoué les pourparlers qui le rapprochent des pays du boycott.

L’agence “Reuters” a révélé dans un rapport qu’un grave effondrement a frappé les pourparlers entre l’Arabie saoudite et Qatar pour régler la crise du Golfe pour poursuivre la boycotte politique et économique et l’embargo commercial sur Doha, en raison de la position du régime Qatarie qui a mis la priorité au rétablissement de la liberté de circulation entre Qatar et les États du Golfe, l’ouverture de l’espace aérien aux avions et le retour réouvre les frontières terrestres avec le Royaume d’Arabie saoudite et poursuivre son alliance avec la Turquie et l’Iran et les défendre.

Des sources pour la chaîne «Mubasher Qatar» ont confirmé que Riyad était déterminé à montrer au Qatar un changement fondamental dans son comportement et ses politiques étrangères en faveur du terrorisme, dans lequel Doha soutient les parties qui travaillent contre les intérêts Arabes .

Les sources ont ajouté que la partie du Golfe souhaitait que Doha s’engage à respecter ses propres engagements en matière de politique étrangère, ce qui est très difficile pour le régime Qatarie en raison de la présence de nombreuses différences de politique étrangère entre Qatar et tous les pays Arabes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.