Quand Deutsche Bank prenait ses distances avec son client Donald Trump

25 195

Deutsche Bank a préféré ne pas risquer d’assombrir une nouvelle fois son image. De fait, quand, en pleine campagne présidentielle, son client de longue date Donald Trump se présente au guichet pour demander un prêt destiné à financer des travaux dans un golf en Ecosse, l’établissement répond par la négative, a  rapporté samedi le New York Times . Cette décision a été prise à l’unanimité par le comité chargé du risque de réputation. L’un…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.